Jean Fanal est un bon journaliste. Cynique, taciturne, mauvais esprit. Alors qu’un meurtre totalement incompréhensible vient d’être commis, son père disparaît.

Publié dans Polars